NOS MISSIONS : CE QUE NOUS APPORTONS AUX ENFANTS 

NOS MISSIONS.png

L’association Foyers Delta Sud a pour mission l’accueil d’urgence d’enfants et d’adolescents (âgés de 0 à 18 ans) qui vivent pour une première fois une séparation familiale momentanée, imposée ou proposée, en limitant au maximum les effets secondaires dus à la rupture tels que, notamment, l’éloignement du milieu de vie habituel avec la perte des repères familiaux, scolaires et amicaux.

 

L’association gère à la fois :

  • des foyers, dans lesquels l’accueil des fratries est favorisé, qui fonctionnent 24h sur 24 et 365 jours par an.

  • des assistants familiaux (ASSFAM) principalement dédiés aux enfants en bas-âges (0 à 3 ans)

En liaison avec les services du Conseil Départemental, le personnel de l’association établit au terme d’un délai de trois mois un premier bilan avec des recommandations en matière d’orientation de l’enfant ou de l’adolescent.

Les difficultés rencontrées par les familles sont à l'origine du placement de l’enfant ou de l’adolescent qui peut être ordonné soit par le Juge des Enfants ou résulter d'un accord entre les services de l'Aide Sociale à l'Enfance des Bouches-du-Rhône et les parents.  

Notre dispositif est basé sur l'ACCUEIL, l'OBSERVATION, et l'ORIENTATION comme il est précisé dans chacune de ces rubriques.

La mission de Delta Sud est une mission d’accueil d’urgence d’enfants de quelques mois à 18 ans pour un placement ne devant pas dépasser 6 mois.

L’accueil des fratries est privilégié et se fait en étroite collaboration avec la famille et les services sociaux.

 

Il s’agit pour Delta Sud, comme il est dit dans le Projet associatif réécrit en 2019 de : « accueillir chaque enfant de façon bienveillante et constituer le premier maillon efficace et pertinent de la chaine destinée à aider cet enfant, en lien avec sa famille, à trouver un avenir meilleur ».

 Le parcours d’un enfant à Delta Sud

88.png

Les enfants accueillis à Delta Sud le sont soit :  

  • dans le cadre d’un AP (Accueil Provisoire) s’il s’agit d’un placement à la demande des parents qui rencontrent momentanément des difficultés (hospitalisation, problème de logement…). Un contrat d’accueil est alors établi.

  • dans le cadre d’une décision judicaire prise par le Procureur de la République ou le Juge des Enfants via une Ordonnance de Placement Provisoire (OPP).

 

  • un DIPC (Document Individuel de Prise en Charge) définit alors les modalités de la prise en charge de l’enfant,

 

  • au bout de 3 mois de placement, l’éducateur référent rédige un premier bilan d’observation et le transmet à l’ASE qui l’envoie au Juge des Enfants. Ce bilan est partagé avec l’enfant et les parents ont la possibilité de le consulter auprès de l’ASE.

 

  • si le placement se prolonge, au terme des 6 mois d’accueil, un bilan de fin de placement est élaboré : une orientation, adaptée à la situation de l’enfant, est préconisée. Il marque la fin du parcours de l’enfant au sein de l’association.

image (3).jpg

ACCUEILLIR

Quelles qu’en soient les conditions, accueillir les enfants dans de bonnes conditions constitue notre première mission

observation.jpg

OBSERVER

Découvrez comment s’effectue l’observation du comportement de chacun des enfants durant son séjour dans nos structures

ORIENTATION .jpg

ORIENTER

La proposition d’orientation de chaque enfant et la recherche de la suite la mieux adaptée à son évolution constitue notre troisième mission